MÉTRO - FLEURISTE - DODO

DESCRIPTION

Bouquets à offrir, plantes vertes dépolluantes pour assainir une pièce, composition florale pour décorer une table : les occasions ne manquent pas de rendre visite à son fleuriste. Tôt le matin, celui-ci se rend aux halles pour s'approvisionner en fleurs coupées, plantes vertes et arbustes. Il veille à ne pas les abîmer pendant le transport et les stocke dans des conditions idéales de température et de lumière. Des notions de botanique sont alors utiles. Maniant les ciseaux avec dextérité, le fleuriste fait preuve de sens esthétique. Il sait marier les différentes essences, formes et couleurs.

Le fleuriste peut exercer dans une boutique, comme salarié ou comme patron, en libre-service dans une grande surface, sur les marchés ou dans une pépinière. Après plusieurs années comme vendeur de produits horticoles et de jardinage, il peut s'installer à son compte comme artisan, à condition d'avoir les fonds et d'être formé à la gestion.

ACCÈS ET COMPÉTENCES

2 ans pour préparer le CAP fleuriste, complété par un un BP fleuriste ou un BTM fleuriste (2 ans)

3 ans pour un bac pro technicien conseil, vente de produits de jardin.

Gestion
Aptitude commerciale
Créativité
Manuel

Partagez à vos contacts

LE MARCHÉ
graphique camembert

Dans ce contexte, les fleuristes traditionnels doivent se démarquer en proposant des services (décoration, livraisons) et en diversifiant leur offre. Alors que la vente de fleurs coupées chute tant en valeur qu’en volume, les végétaux d’extérieurs et les produits décoratifs constituent de véritables relais de croissance pour les professionnels du secteur (produits à plus forte valeur ajoutée). Les nouvelles technologies deviennent incontournables (vente en ligne avec livraison ou retrait en boutique, communication sur les réseaux sociaux pour mettre en avant l’originalité et la qualité des compositions, etc.).

Les fleuristes traditionnels détiennent un certain nombre d’avantages concurrentiels : image de spécialiste, capacité à conseiller les clients et proximité (implantation en centre-ville). Ils restent le premier circuit de distribution du secteur.

Le salaire brut mensuel d'un fleuriste salarié débutant titulaire du CAP est de l'ordre du S.M.I.C. (salaire moyen 2 000€). A son compte un fleuriste au commerce bien placé peut dégager des revenus allant jusqu'à 3 500 €.

Ils ont testé ce métier

ASMA
quotes

C’est un métier dur, éprouvant mais quand je vois des mariés acheter mes fleurs ou encore un homme acheter une rose à sa femme, j’oublie tout.


Je réalise mon rêve d’enfant.

FAIROUZ
quotes

Merci à mes amis de m’avoir poussé à vivre ces 5 jours d’immersion. J’en garderai un souvenir impérissable et je me suis même fait une nouvelle amie. Merci Catherine pour ton temps !


Je n’ai pas trouvé mon futur métier mais j’ai appris un savoir-faire.