MÉTRO - AGRICULTEUR - DODO

DESCRIPTION

Développer un élevage, cultiver des céréales, des betteraves, des pommes de terre, ou la vigne (il s'appelle alors viticulteur), il existe bien des façons d'être agriculteur. Il faut préparer les sols, semer, planter, épandre les engrais, conduire des engins mécaniques. Le savoir-faire technique ne suffit pourtant plus. L'agriculteur est également un commercial qui choisit ses cultures en fonction des besoins du marché. Il dirige son exploitation comme un chef d'entreprise, s'aidant de l'outil informatique pour suivre sa production et pour la vendre.

Quelle que soit l'exploitation, il faut fournir un travail énorme et toujours tout remettre en question : faut-il miser sur les céréales ? Faut-il essayer le soja, la culture biologique, les plantes médicinales ? En outre, nombreux sont les agriculteurs qui, aujourd'hui, ajoutent une corde à leur arc. Il s'agit le plus souvent du tourisme rural : gîtes ruraux, séjours à la ferme, randonnées à cheval, stages d'artisanat, qui connaissent un grand succès auprès des vacanciers et apportent un revenu complémentaire aux exploitants agricoles. Une formation est nécessaire, même si ces derniers se recrutent encore parmi les enfants d'agriculteurs.

ACCÈS ET COMPÉTENCES

Après la 3e :
2 ans pour préparer un CAP agricole, éventuellement complété par le BP responsable d'entreprise agricole (2 ans)
3 ans pour le bac pro conduite et gestion de l'entreprise agricole (nécessaire pour bénéficier des aides à l'installation)
Après le BAC :
2 ans pour obtenir un BTSA (analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole ; productions animales ; agronomie : productions végétales)
BAC ou équivalent :
BAC pro Conduite et gestion de l'entreprise agricole
BAC pro Conduite et gestion de l'entreprise vitivinicole
BP Responsable d'entreprise agricole
BAC + 1 :
CS Conduite de productions en agriculture biologique et commercialisation
BAC + 2 :
BTSA Agronomie : productions végétales
BTSA Analyse, conduite et stratégie de l'entreprise agricole
BTSA Productions animales

Gestion
Autonomie
Manuel

Partagez à vos contacts

LE MARCHÉ
graphique camembert

Pour les salariés, il tourne autour de 1 600 euros bruts en moyenne par mois.

Pour les chefs d’exploitation, cela dépend de leur activité, les situations étant très variées, mais leur salaire moyen est évalué à 2 200 euros bruts par mois.

Ils ont testé le métier de leur choix auprès d'un passionné

JULIEN
quotes

Passer ces 5 jours avec Romain a été formidable. J’ai pu découvrir la culture de maïs, de céréales en tout genre, conduire un tracteur ou encore traire des vaches. À 1h de Paris et pourtant tellement dépaysant.


J’étais bien loin de mon travail de chef de produit.